11
agences
agréées par
l’UFAAP partout
en FRANCE en savoir plus

RETOUR AUX ARTICLES

LE BLOG UFAAP

Être au Pair : l’importance de communiquer pour mieux s’adapter

En tant qu’Au Pair, on se demande souvent comment gérer les relations avec la famille d’accueil et plus particulièrement avec les parents, comment trouver chacun sa place et son rôle, garder son intimité et respecter celle de l’autre, aborder les problèmes ou les difficultés qu’on peut rencontrer, etc. Dans les premiers temps, il est possible que vous ne sachiez pas comment vous y prendre : cela est tout à fait normal. Voici nos conseils pour y arriver.

Article publié le vendredi 26 juillet 2019


Trouver sa place

Lors de votre arrivée dans votre famille d’accueil, le plus difficile sera de trouver votre place. En général, une bonne organisation, de la souplesse et une grande capacité d’adaptation suffisent pour s’intégrer parfaitement à sa nouvelle famille.

Logiquement, vous aurez en amont pu discuter des axes principaux de votre séjour avec votre famille d’accueil comme leurs habitudes et leur routine auxquelles vous devrez vous adapter. Il est très important d’en discuter avec votre famille d’accueil avant de poser vos valises : savoir au préalable ce que l’on attend de vous vous évitera bien des inquiétudes.


Respecter l’intimité de chacun

Habituellement, pour préserver l’intimité de chacun, la meilleure méthode est encore de dialoguer à ce sujet : la famille pourra fixer des règles et vous pourrez également leur faire part de vos appréhensions et de vos attentes. Il conviendra de définir un cadre d’un commun accord avant le séjour, et de le confirmer à votre arrivée (horaires, temps libres, etc). Lorsqu’on accueille un jeune au pair, on a bien évidemment conscience que notre routine sera chamboulée par la présence d’un nouveau membre, et quand on arrive au pair dans une famille, on se doute également que notre quotidien sera changé. Il est tout à fait possible d'être Au Pair pour une famille tout en conservant son intimité et des moments pour soi. Vous en aurez d’ailleurs besoin, tout comme les parents qui vont faire le choix de vous accueillir. Ils auront également besoin d’avoir leurs moments à eux et la nécessité de se retrouver et il sera aussi de votre responsabilité de savoir quand vous mettre en retrait. Au fond, tout est question de communication !

 

Aborder un problème avec sa famille d’accueil

Si vous rencontrez un problème durant votre séjour Au Pair, quel qu’il soit, comme des difficultés à partager votre quotidien ou à préserver votre intimité, à vous adapter, ou si vous ressentez un coup de blues à votre arrivée, n’hésitez pas à en parler à la famille qui vous accueille. Ils essaieront de s’adapter et de faire les efforts nécessaires pour que vous vous sentiez à l’aise et en confiance, et que vous trouviez vos marques. Vous pourrez trouver des solutions qui conviennent à tous afin que votre séjour se passe au mieux.

Il se peut qu'entamer le dialogue vous semble compliqué, d'autant plus si vous n'êtes pas à l'aise face à la problématique que vous rencontrez. Trouver les bons mots et le bon moment n'est pas forcément évident, voici donc quelques conseils pour démarrer la conversation avec plus de serenité  :

1/ Choisir le "bon moment". Le bon moment, c'est le moment où tout le monde est détendu. On évitera de sauter sur les parents dès qu'ils rentrent du travail ou lorsqu'ils sont concentrés sur une activité ou un loisir qui leur tient à coeur, sauf en cas d'urgence, bien évidemment.

2/ Tourner ses phrases de façon positive. Il n'est pas nécessaire de faire la liste des choses négatives concernant un enfant (son caractère, ses difficultés, etc.) et de tout déballer de but en blanc aux parents qui pourraient alors se braquer. On préfèrera donc les formulations du type " X est un enfant très vif et agréable, néamoins je rencontre un problème avec ....". Il est très important de mettre en avant le positif en avant afin de ne pas brusquer son interlocuteur et risquer de rompre totalement la communication en n'apportant que des critiques et des éléments qui ne soient pas constructifs.

3/ Demander conseil. Lorsque vous rencontrez une difficulté avec un enfant, il est nécessaire de demander conseil à ses parents. Plutôt que de leur dire : "je ne comprends pas, X n'a pas l'air très doué dans cette matière !", il est plus judicieux de leur demander : " auriez-vous des conseils à me donner pour aider X à progresser dans cette matière en particulier ?".

 

Si la communication vous semble difficile voire complètement rompue avec votre famille d’accueil, si vous ressentez comme un « barrage » qui peut être dû aux différences culturelles que vous n’arrivez pas à dépasser, profitez de l'assistance proposée par l'agence agréée qui vous accompagne pendant votre séjour. Elle fera le lien entre vous et votre famille afin de vous aider à trouver des solutions adaptées.