11
agences
agréées par
l’UFAAP partout
en FRANCE en savoir plus

RETOUR AUX ARTICLES

LE BLOG UFAAP

Il y avait un « avant » … il y aura un « après ».

Comme de nombreux secteurs d’activité, le métier des agences de placement au pair subit un choc terrible devant la maladie qui atteint la planète toute entière. Nous, dont le métier, est l’ouverture au monde, qui favorisons les déplacements internationaux, qui invitons quotidiennement nos jeunes français à vivre une expérience UNIQUE qui va changer leur vies. Nous voici face à une réalité terrible. 

Article publié le lundi 27 avril 2020


Nos relations avec nos partenaires aux 4 coins du monde, nous a permis dès le mois de Janvier d’avoir une vision à la fois professionnelle et « humaine » de ce qui pouvait nous attendre. Même si, au début, quand l’épidémie à touchée nos amis de Chine, nous avons eu du mal à saisir le mot confinement, à imaginer des villes entières fermées et des populations obligées de rester chez elles, notre métier nous a poussé à « y croire » et se dire que cela n’était pas si loin.

En France, les Agences Au Pair accueillent des jeunes des 4 continents et envoient des jeunes également dans les 4 continents.  
Nous avons du réagir rapidement : informer les jeunes et les familles sur les implications d’un confinement à la maison, sur les implications de l’école à la maison, sur la gestion des retours (aussi bien sur les jeunes français à l’étranger que les jeunes du Mexique, des Usa, de Chine … qui ont souhaité de rapprocher de leur famille). Merci aux familles de leur soutien, merci aux jeunes de leur compréhension !

Et puis, « Après » … quand l’activité reprendra, le rythme risque de s’intensifier et à l’UFAAP, les agences sont prêtes et seront le plus réactives possibles pour assurer que chaque famille en ayant fait la demande puisse recevoir pour la rentrée de Septembre son Jeune Au Pair. De même, les programmes de nos partenaires à l’étranger continuent et les jeunes qui ont choisi pour la rentrée 2020 de partir vivre cette expérience UNIQUE pourront poursuivre dans cette voie.
Les formalités devront peut-être aussi s’adapter ? port du masque ? Et pourquoi pas, quand on sait que dans les pays d’Asie, cela fait partie du quotidien … Examen médical renforcé pour obtenir le visa ? Et pourquoi pas si cela apporte plus de sécurité et de sérénité dans les placements.  Vaccination obligatoire ? Et pourquoi pas si un vaccin nous protège tous du pire.

Beaucoup de réponses sur « les conditions de l’après » restent à écrire mais un « après » existe et l’UFAAP continuera de promouvoir les échanges internationaux dont les bénéfices sont reconnus par les familles et les jeunes depuis plus de 30 ans. 
Les agences UFAAP et leurs partenaires internationaux veilleront à ce que ne soit pas porté un regard différent sur « l’autre », un regard empreint d’anxiétés mais au contraire, elles continuerons de favoriser de belles rencontres pour le bénéfice des Jeunes et des Familles.