11
agences
agréées par
l’UFAAP partout
en FRANCE en savoir plus

RETOUR AUX ARTICLES

LE BLOG UFAAP

Carina, Super Au Pair en France

Article publié le mercredi 26 fevrier 2020


Son témoignage

Est-ce ton premier séjour au pair : Oui

Tu es un(e) super Au Pair, c’est donc que tu apprécies ton placement, raconte-nous pourquoi ? Je me sens très intégrée dans la famille. On a une très bonne communication et je peux prendre beaucoup de responsabilités. Je suis très heureuse parce que la famille me donne la possibilité d'être très proche des enfants sans avoir peur que les enfants me préfèrent à la place d'eux. De plus, j'habite dans une maison super jolie et je m'entends bien avec toute la famille (tantes, oncles, cousins, grand-parents, frère et sœurs et amis). La famille m'emmène partout (en vacances, aux fêtes), si je veux. J'ai toujours la possibilité de choisir toute seule si je préfère venir ou rester. La mère d'accueil Anne-Sophie me demande même mon opinion en ce qui concerne l'éducation des enfants ou le choix pour la prochaine fille Au pair. Je sens une grande confiance en moi de la part de la famille ce qui me rend très fière. Mais principalement je suis très proche avec les enfants. Je les aime comme mes propres bébés et ils me rendent tellement heureuse quand ils me font un câlin, quand ils me demandent ou quand ils commencent à apprendre à dire mon nom. Il n'est pas toujours facile, mais on s'arrange pour que les deux parties soient contentes et pour tout ce que tu donnes, tu auras un retour, un petit cadeau, un câlin, un sourire ou simplement un "merci" qui vient du cœur. Si jamais il y a un problème, je peux leur parler et on m'écoute. Ma famille me permet de faire beaucoup de nouvelles expériences ici et de passer un très bon temps ici. Et finalement ce qui m'aidait beaucoup, c'est le contact avec la première fille Au Pair Anna, qui a même aidé à me choisir. Ça facilite d'avoir une compatriote qui a déjà fait l'expérience et qui peux t'aider ou te donner son avis si jamais tu as un problème.

En quelques mots, parle-nous de ta relation avec les enfants et les parents : Je suis très proche avec les enfants Camille (2,5ans) et Gaspard (1,5ans). Parce qu'ils sont encore petits, ils se rapprochent beaucoup de moi. Particulièrement avec le petit Gaspard, je sens une relation incroyablement proche. J'ai l'impression que c'est mon fils. Il me rend vraiment heureuse quand Camille me demande et se jette dans mes bras quand j'arrive. On fait souvent les puzzles ensemble. Quand les enfants m'envoient un sourire, me donnent un câlin, dorment dans mes bras ou me demandent seulement quelque chose, je me sens tellement heureuse. Je vois la plus grande fille Pauline plutôt comme une petite sœur et on a partagé beaucoup de bons moments ensemble. Parfois je l'aide à faire ses devoirs d'allemand ou on joue à des jeux ensemble. Avec les parents Anne-Sophie et Fabrice j'ai une bonne relation aussi. On parle sur tous les sujets, aussi en dehors des enfants. On fait des blagues, on rigole beaucoup et ce qu'y est le plus important pour moi, c'est la communication entre les parents d'accueil et moi. Dans la famille je me sens comme un quatrième enfant ou parfois aussi comme un troisième parent mais principalement acceptée comme un membre de famille.

Par rapport à ton nouvel environnement : quelle est ta plus belle expérience en dehors de la famille jusqu'ici ? J'ai raconté à Anne-Sophie que j'ai toujours regardé le festival du cirque à Monaco à la télévision avec ma sœur et ma grand-mère. Comme cadeau noël, toute la famille m'a offert trois places super bien pour le cirque avec la note que c'est pour moi et mes deux meilleures copines. Le jour était enfin arrivé, une copine a dormi chez moi et nous nous sommes préparées toutes ensemble. Habillées toutes belles, nous étions très excitées et on a mangé dans un restaurant très joli. À Monaco on a passé un très bon moment au cirque et nous nous sommes senties comme des célébrités avec nos places superbes et les robes. Pour finir la journée nous nous sommes promenées sous la lune.

As-tu une anecdote liée à ton séjour en France ? Pendant mon premier mois dans la famille nous sommes partis à la montagne en vacances. Là-bas on a joué une partie d'UNO avec toute la famille et Anne-Sophie et moi nous nous sommes disputés, en rigolant, sur les règles correctes du jeu. Nous n'avons pas réussi à trouver un point commun car toutes les deux nous nous sommes entêtées sur des règles et en même temps Fabrice s'est presque endormi, donc on a demandé les règles à "Monsieur Google". Pauline au milieu n'a plus rien compris. Maintenant on a établi les vraies règles dans la famille et on ne se dispute plus. Enfin jusqu'à la prochaine partie ou l'œil stricte allemand retrouve une faute !

Ton organisme Au pair propose certains outils pour favoriser ton intégration et ta sociabilisation ... Par mon agence j'ai reçu la liste des filles au pair qui sont à Nice et près de ma ville. Comme ça on s'est mis en contact. Après elle a organisé une réunion avec toutes les au pairs qui sont inscrites à l'organisation. Là, on a pris un brunch dans un café ensemble et après on a fait un quiz à Nice en groupes avec d'autres au pairs pour visiter la ville. Comme ça j'avais la possibilité de rencontrer d'autres filles en dehors de mes copines de l'école des langues. En plus ça m'a permis de rencontrer les filles de l'agence qui se sont occupées de mon placement dans la famille et le brunch était très bon. A mon organisation en Allemagne j'ai participé à un évènement d'information. C'était bien de rencontrer les filles de l'organisation, mais malheureusement je n'ai pas rencontré d'autres filles qui sont allées en France avec moi.

Notes, observations, ... Il est incroyable de voir les enfants grandir. On les observe, commencer à marcher et à parler, à dire mon nom. De plus on sent comme le lien deviendra de plus et plus fort et quand ils me demandent pour se coucher le soir ou quand ils dorment sur mon ventre je sens un grand amour envers eux. Ils prennent une grande partie dans mon cœur maintenant. Je suis déjà triste de rentrer dans quelques mois, de les quitter et je suis sûre que je vais revenir pour voir ma deuxième famille ici en France.

Le témoignage de sa famille d'accueil

Avez-vous déjà accueilli un/des au pairs : Oui, Anna – 21 ans – 5 mois.

Age des enfants : 12 ans, 31 mois et 16 mois.

En quelques mots, qu’appréciez-vous le plus chez votre Au Pair : Carina veille au bon fonctionnement de notre famille, en réfléchissant toujours à faire les choses avec cohésion, respect, sincérité, conscience, et gentillesse. Nous avons rapidement pu installer un rapport de confiance qui a permis à chacun de trouver sa place dans cette nouvelle vie.

Au moment de son intégration, qu’avez-vous trouvé le plus surprenant : Son éducation, sa maturité, et sa volonté d’apprendre et d’aider.

Quelle est la place de votre Au pair dans votre famille : Carina est pour nos enfants une « grande » sœur et pour nous « une grande » fille. Elle est au cœur de notre famille et participe activement au développement de Camille et Gaspard en nous apportant son point de vue et en leur consacrant du temps.

Pour quelle(s) raisons l’accueil d’un/e Au pair est plus confortable / agréable par rapport aux autres modes de garde : Une au pair partage votre vie, reçoit vos émotions du quotidien, participe à vos projets de vacances, et plus généralement grandit au sein de la famille, un climat de confiance doit forcément exister très rapidement afin que cela fonctionne. Si la confiance n’est pas établie, vous n’êtes pas la bonne famille ou elle n’est pas la bonne au pair. A la différence d’un autre mode de garde, l’au pair vit au rythme des enfants et veille aux subtilités qu’elle partage avec nous autour d’un dîner sans donner la sensation que son rôle est un travail.

Quels sont selon vous les avantages de passer par un organisme Au pair : L’organisme est LE repère commun que nous avons les familles et les au pair et cela est sécurisant. De plus la phase de recherche est effectuée par des professionnels compétents ce qui nous permet un réel gain de temps et un rapport de qualité. L’agence donne des conseils, et permet une bonne mise en relation entre famille et au pair.